LES CLES DE LA REUSSITE D’UNE CAMPAGNE DE CROWDFUNDING

Suite à la parution de notre article “Les clés de la réussite d’une campagne de crowdfunding”, nous vous proposons une version courte de celui-ci.

Pour accédez à l’article exhaustif, cliquez ici

Les clés de la réussite

Nombreux sont ceux qui souhaitent réaliser une campagne de crowdfunding. Toutefois, le crowdfunding est loin d’être le paradis auquel porteurs de projets et chefs d’entreprises rêvent parfois. L’objectif n’est pas de noircir le tableau mais de mettre en perspective les règles et principes qui mènent à la réussite d’une campagne de financement participatif.

 

Choisir la forme de financement

Le crowdfunding réunit 3 grandes formes de financement : le don, le prêt et l’investissement en capital.

 

medecins-du-monde

 

Le don avec ou sans contrepartie

Le don sans contrepartie est particulièrement adapté aux associations reconnues d’intérêt général et donnant le droit à de la défiscalisation.

Le dons avec contreparties est quant à lui plébiscité par les créateurs d’entreprises ou les entreprises souhaitant tester et promouvoir un nouveau produit.

 

 

Ce type de financement est particle-don-avec-contrepartiesulièrement adapté aux projets BtoC, c’est à dire des entreprises s’adressant au marché des particuliers.

L’exemple des food-truck est assez parlant. Le porteur de projet propose un menu en échange d’une contribution financière.

Ceci est plus délicat pour les entreprises en BtoB, à moins que votre cible clientèle soit véritablement à l’écoute.

Le don avec contreparties ou préventes ou précommandes permet de tester concrètement son marché.

 

Le prêt avec ou sans intérêt

Le prêt sans intérêt est peu exploité et n’a pas le succès du prêt avec intérêts. Utilisez par des créateurs d’entreprise, d’associations ou de projets culturel, il permet de récolter des montants généralement inférieurs à 5000€.

Le prêt participatif avec intérêts schema-le-pret-participatifappelé aussi crowdlending est couramment utilisé par des sociétés en activité disposant d’au minimum un bilan, bien plus souvent 2 voir 3 bilans en fonction des conditions d’éligibilité des plateformes.

Le principe est simple, une société immatriculée en France emprunte auprès des particuliers, sans caution ni garantie personnelle, à un taux d’intérêts allant de 3,60 à 12%/an sur une durée de 6 mois à 7 ans.

Il est possible de financer des besoins matériels et immatériels, de façon extrêmement rapide.

Avec Happy Crowdfunding, vous bénéficiez en plus d’une campagne de communication.

 

Le crowdlending permet de financer des besoins jusqu’alors non pris en compte par la finance traditionnelle.

 

 

L’equity-crowdfundingschema-equity-crowdfunding

Cette forme de financement est particulièrement adaptée aux sociétés innovantes, à fort potentiel de croissance en France et à l’international, ainsi qu’aux projets de promotion immobilière. Cette fois-ci les investisseurs entrent dans le capital de la société à raison d’environ 20%.

 

 

 

 

 

Sélectionner la plateforme de crowdfunding

logo-kisskissbankbankIl existe plus de 50 plateformes de crowdfunding.

La plupart des entrepreneurs choisissent une plateforme en fonction de sa notoriété.

logo-fundovinoCependant, le choix de la plateforme doit être fonction de votre projet, de votre historique de société, de votre cible, de vos valeurs, de votre image, de vos ambitions, de votre stratégie et de vos besoins.

Ce sont ces critères qui doivent vous permettre de sélectionner une plateforme généraliste, spécialisée ou mondialement connue.

Si vous souhaitez que votre produit soit connu à l’international, privilégiez alors une plateforme disposant d’une aura dans le monde plus qu’une plateforme logo-kickstarterfrançaise.

 

 

Une autre possibilité s’offre à vous notamment si votre société, si votre marque existent depulogo-captaincrowdis quelques années et que vous bénéficiez d’une certaine notoriété. En effet, vous pourriez alors opter pour une campagne de crowdfunding en ligne directement sur votre site internet.

Cependant, ne pensez pas que le choix de la plateforme permettra à lui seul la réussite de votre campagne. Vous feriez une grave erreur.

 

 

 

Déterminer le montant à collecter

montant-a-collecterLe principe des plateformes est généralement celui du tout ou rien.

Soit vous arrivez à collecter les fonds recherchés alors votre campagne est réussie, dans le cas contraire votre campagne échoue et vous ne récoltez pas le moindre euro. Les donateurs, prêteurs, investisseurs sont alors remboursés intégralement.

Pour déterminer le montant à collecter, faites un point précis sur vos besoins en financement. Concevez votre plan de financement, planifiez vos dépenses, et ciblez celles qui vous semblent indispensables. Si vous pensez réaliser une campagne de dons et contreparties (préventes, précommandes), consultez les statistiques même s’il conviendra d’étudier de prêt votre capacité à collecter les fonds. La moyenne de collecte est d’environ 4000€.

En crowdlending la donne est différente, il est important de vérifier la capacité de votre entreprise à rembourser l’emprunt. Solliciter trop vite, trop tôt une plateforme risquerait de “griller” votre entreprise. Il convient de prendre quelques dispositions. N’hésitez pas à nous consulter.

En equity-crowdfunding, il faudra également prêter une grande attention à la présentation de votre projet et au montant demandé au risque d’obtenir un refus. De plus, pour déterminer le montant à collecter, il est fort probable de devoir mobilier votre réseau. Vérifiez si celui-ci sera prêt à agir.

 

 

 

La durée de la campagne de crowdfunding

Les plateformes de crowdfunding  vous laissent généralement le choix de la durée de la campagne. Celle-ci peutduree-de-la-campagne durer 30 jours, 60 jours ou plus.

Plus la campagne est courte, plus elle sera intense et plus les personnes sollicitées se montreront actives.

Privilégiez une campagne de 30 jours.

Toutefois selon la nature des financeurs, de la saisonnalité, du projet et du montant souhaité, des ajustements seront indispensables. Nous pouvons vous conseiller.

 

 

Mobiliser sa communauté

 

Pour réussir une campagne de crowdfunding en dons et contreparties, vous n’ala-fouleurez pas d’autre choix que de mobiliser vos proches (famille, amis, person
nes de confiance). Sans elles, il sera difficile de réussir à collecter les fonds. Ceci est également important en equity-crowdfunding et dans une moindre mesure en crowdlending.

Vous allez donc devenir votre propre commercial terrain, votre propre ambassadeur et porter haut et fort votre projet pour convaincre et mobilier toutes les personnes que vous connaissez.

Afin de vous aider à cela, nous avons mis en oeuvre une stratégie et des outils spécifiques.

 

Réaliser une page projet séduisante

page-seduisante-le-projet

Une campagne de crowdfunding a d’autant plus de chance de réussir que votre page est attrayante.

Pour cela, rien de mieux qu’une vidéo de présentation inférieure à 1min30.

La description de votre projet doit être simple, courte, précpage-seduisante-les-paliersise.

Plus vos supports de communication seront de qualité, plus vous aurez la capacité à convaincre vos donateurs.

Toutefois la réussite d’une campagne ne repose pas uniquement sur le visuel.

Consacrez du budget à ces derniers, mais conservez-en suffisamment pour mettre en oeuvre l’ensemble des actions stratégiques.

 

 

 

 

Chez Happy Crowdfunding, nous mettons tout en oeuvre pour augmenter vos chances de réussir votre campagne à travers la mise en oeuvre d’une stratégie propre à votre projet. Nous travaillons sur un principe de confiance et nous ne pouvons nous permettre de remettre en cause votre discours. Il convient cependant d’être sincère à défaut de voir votre campagne échouer.

Vous restez le seul décisionnaire et nous ne pourrons pas nous opposer à vos choix.

Par conséquent et pour des raisons évidentes (refus de suivre nos conseils stratégiques), il nous arrive parfois de refuser d’accompagner certains entrepreneurs.

 

Nous sommes également en mesure de vous accompagner dans le montage de dossiers et l’obtention d’autres financements (subventions, prêt d’honneur, prêt bancaire, financement non dilutif et dilutif).

Kévin Bary

Fondateur et gérant d'Happy Crowdfunding, après plusieurs années comme responsable du développement économique d'intercommunalité puis comme conseiller et formateur dans les réseaux consulaires, j'ai souhaité créer une société de conseils spécialisée en financement participatif afin que tous les porteurs de projet puissent réaliser de façon professionnel leur campagne de financement participatif.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *